Campus Numérique Francophone de Lomé

 

Accueil du site » Actualités » Actualités régionales

>>Professionnalisation des filières universitaires en SHS et LL

8 juillet 2009

Les formations universitaires en Sciences humaines et sociales (SHS), en Lettres et Langues (LL) sont aujourd’hui l’objet de nombreuses interrogations de par le monde. Les critiques les plus fortes concernent notamment l’engorgement de ces filières, l’absence de débouchés professionnels de ces cursus, l’inadéquation entre l’offre de formation et les emplois disponibles, voire l’inutilité même de ces disciplines. Dans ce contexte, l’avenir des formations et le devenir des étudiants en SHS et en LL constituent des sujets prioritaires de réflexion.

L’Agence universitaire de la Francophonie et le Centre international d’études pédagogiques ont décidé d’organiser un séminaire international, multi-sites et bilingue sur la professionnalisation des filières universitaires en SHS et en LL en Afrique.

Ce séminaire sera un lieu d’échanges autour de réalités de terrain et d’enjeux concrets. Il réunira les différentes Afriques, francophone et anglophone, occidentale et orientale, centrale et australe. Il prendra en compte la diversité des trajectoires, des situations et des expériences, notamment liées à des traditions universitaires différentes et à des contextes économiques diversifiés.

Il réunira l’ensemble des acteurs universitaires concernés par les formations SHS et LL, des acteurs du monde économique et des représentants des ministères chargés de l’Enseignement supérieur.

Trois axes principaux de réflexion :

1./ La professionnalisation des formations

2./ La professionnalisation des étudiants

3./ Le renforcement des relations entre universités et employeurs privés et publics

Des objectifs précis :

1./ Dresser un état des lieux de l’articulation entre formation universitaire et insertion professionnelle, présenter les difficultés rencontrées en termes de débouchés et d’employabilité,

2./ Présenter les solutions, les initiatives, les réformes qui sont initiées et expérimentées localement en tenant compte de la diversité des contextes,

3./ Souligner les réussites et les échecs de ces expériences, leur efficacité comme leurs limites, les enjeux qu’elles soulèvent,

4./ Elaborer de nouvelles propositions, pouvant déboucher sur des recommandations en termes de politique publique.

Un format original :

1./ Un séminaire au CIEP rassemblant des représentants du monde universitaire des pays d’Afrique, des décideurs politiques et des représentants du monde professionnel.

2./ Quatre ateliers organisés en Afrique (Afrique occidentale, Afrique centrale, Afrique orientale et Afrique australe, regroupant des responsables de formations, des enseignants, des étudiants, des acteurs du monde économique et social.

3./ Une articulation féconde entre ces différents sites reliés par visioconférence afin de déboucher sur des résultats opérationnels.

L’AUF invite toutes personnalités, universitaires, représentants du monde professionnel, acteurs économiques ou syndicaux etc, residant au Togo et pouvant participer aux ateliers organsiés en Afrique, à bien vouloir communiquer ses coordonnées à l’adresse suivantes :

vasbf@gt.ersre.bet ou ubengvb.dhnqwbivr@nhs.bet.